19, 20 en 21 Eeuwse Kunst


Toevoegen aan winkelwagen
Maximum: 1

Berjonneau, Jehan Berjonneau
[2007068]

€750,00

5 van 5 sterren5 van 5 sterren

Jehan Berjonneau
1890-1966

Jehan BERJONNEAU geboren Montmorillon 26 december 1890, overleden 23 december 1966 in Parijs was een Franse schilder.
Autodidact, geboren in een een bescheiden boerenfamilie. Gaat op 18 jarige leeftijd naar de Academie Julian in Parijs waar hij het slechts een jaar volhoud. Hij krijgt enige bekendheid met zijn karakteristieke Provence landschappen tussen de twee oorlogen. Hij reisde en werkte in Europa, Noord-Afrika en de Verenigde Staten. Van 1919-1935, organiseert hij in Montmorillon, zijn geboortestad regelmatig exposities in het regionale museum voor de moderne kunst. Hij was prominent lid van de Franse Kunstenaarsvereniging , de Onafhankelijken, de Salon d'Automne en de Salon des Tuileries.

Jehan Berjonneau (Montmorillon, 26 décembre 1890 - Paris, 23 décembre 1966) est un artiste peintre français.

Autodidacte, issu d'une modeste famille d'agriculteurs, Jules dit Jehan Berjonneau est peintre en bâtiment de formation. Il travaille à la SNCF comme peintre sur voies. Il obtient une certaine renommée entre les deux guerres. Il voyage et travaille en Europe, en Afrique du Nord et aux États-Unis.

De 1919 à 1935, il organise à Montmorillon (Vienne), sa ville natale, un musée auquel il a fait don de sa collection concernant la préhistoire et de toiles choisies parmi ses œuvres.

Il était sociétaire des Artistes Français, des Indépendants, du Salon d'Automne et du Salon des Tuileries.

Il est le père de Raoul Berjonneau (1911-1988), peintre.

Peintures décoratives :

Frise décorative de 120 m2 pour le Gouvernement Général de l'Afrique-Équatoriale française à l'Exposition coloniale d'Anvers 1930
Pavillon de l'Afrique-Équatoriale française (Paris, Exposition Coloniale, 1931)
Pavillon du Gaz, (Paris, Exposition internationale Arts et techniques dans la vie moderne, 1937)
Décoration de l'Epicurean Club à Croton Falls (État de New York) sur "Les Provinces Françaises"
Décoration au Century à Gand (Belgique) : cinq panneaux sur Gand, Bruges, Ostende, Ypres et Courtrai
Décoration de l'Hôtel du Tribunal à Mortagne (Orne)

Illustrations d'ouvrages :

Marcel Fromenteau, Pardon dans les Blés, 1930.
Marcel Fromenteau, Balentru, 1931 (Bois originaux)
Suzanne Teissier, Princesse de Montmartre.
Paysages de chez nous. Montmorillonais. Chatelleraudais. Civraysiens et Poitevin, Montmorillon, 1932 (66 bois en couleurs), préface de Raymond Poincaré - Avant-propos de Raoul Mortier.

Distinctions[modifier | modifier le code]

1923 - Mention Honorable (Exposition Coloniale Marseille) - Lauréat de l'Institut (Prix Karl Boulé) - Bourse d'études pour la Tunisie
1928 - Prix Castelucho Diana
1929 - Lauréat de l'Institut - Prix Karl Boulé
1930 - Médaille d'Argent - Exposition Coloniale d'Anvers pour panneaux décoratifs de l'A.E.F.
1934 - Médaille d'Argent - Société d'encouragement à l'art et à l'industrie
1937 - Diplôme Médaille d'Argent Arts, Sciences, Lettres - Prix Saint Raphaël - Médaille de Bronze E.I.
1941 - Prix Maurice Bompard
1943 - Prix Marceron Maille.

Expositions particulières[modifier | modifier le code]

Paris : Maison des Artistes, Galerie Drouant (Patronage de M. Louis Anteriou, Ministre), Galerie Barreiro, Atelier Français (Patronage du Président Raoul Perret), Galerie "Le Journal", Galerie "Kirby-Beard" (1950), Galerie des Champs-Elysées (1974).
Province : Amiens, Reims, Dijon, Gevrey Chambertin (1951), Lyon (Patronage du Président Herriot et de M. Bollaert), Saint-Étienne, Roanne, Clermont-Ferrand, Limoges, Lons-le-Saunier, Foix, Toulouse, Villefranche-en-Beaujolais, Moulin de Gambais (1976).
Étranger : Alger, Suisse, Allemagne, Luxembourg, Madrid (Exposición de arte francés contemporáneo, Museo Nacional de Arte Moderno, 1933), Tunis, États-Unis.

Présence dans les collections[modifier | modifier le code]

Toiles aux Musées de Pamiers, Cavaillon, Sermaize-les-Bains, Rennes, Lons-le-Saunier, Montmorillon, Rabat, au Palais du Sénat, au Sous-Secrétariat à la Présidence du Conseil.

Nombreux tableaux dans les collections particulières en France et Afrique du Nord, Allemagne, Luxembourg, Belgique, Suède, Hollande, Égypte, Suisse, Amérique Latine, États-Unis, Danemark, Mexique, Uruguay.

Bibliographie modifier

Gustave Kayn, Henry Jacques, Georges Turpin, Jehan Berjonneau, peintre, 1928 (50 reproductions de tableaux et dessins).
Louis Mirande, Jehan Berjonneau, peintre, 1930.
C. L. Chastang, « Paysages de chez nous de Jules Robuchon à Jehan Berjonneau », dans la Revue du Bas-Poitou, 1932, tome XXXXV, pp. 229-234, ill.
Pierre Massé, dans « Peintres et graveurs » dans Mediterranea, n° 6, juin 1935.
Pierre Massé, Jehan Berjonneau, peintre poitevin, 1936.
Léon Lommel, Jehan Berjonneau, peintre français, Aubenas, 1947, préface de Raoul Mortier (50 reproductions de tableaux et dessins).
Gérard Aubisse, Les peintres Charentes - Poitou - Vendée, Échiré, 2001.
Gérard Aubisse, Eric Joubert, Les Peintres de Montmorillon, Échiré, 2009 (Couverture illustré d'un tableau de Jehan Berjonneau).

Permalink
https://rkd.nl/explore/artists/111206
Datum toegevoegd: 15/09/2017 door: De Kunsthistoricus
Copyright © 2020 Kunstverzameling Henk van der Kamp - toevoegen aan favorieten
Powered by Zen Cart